ecej

festival ecej

Édition 2000

Un poisson dans le citron   Performance, création
Un poisson dans le citron, Alice
Jeudi 31 août 21h et 22h
Vendredi 1er septembre 22 h 30
Samedi 2 septembre 22 h 30
Annulé en cas de fortes pluies.
Durée : 20 minutes
Depuis 1982, Alice réalise une performance par an qu'il donne en représentation dans de nombreux pays. Ce sont des fabriques d'images où il met en scènes des objets gigognes, créant ainsi sous les yeux des spectateurs un rébus final qui constitue son propre petit musée.
Ces dernières années, il met en résonance ses manipulations d'objets avec des textes qui donnent la trame de son intervention (cf. en 1999, La lune à un mètre, à partir des titres de la filmographie de Méliès). En 2000, il élaborera sa performance à partir de textes - entre autres Le poisson soluble d'André Breton - et autour d'un personnage disparu, Raymond, son ancien voisin râleur et pêcheur qui sera son interlocuteur fictif. Il interrogera en particulier le rapport au silence qu'a le pêcheur face aux éléments et celui du public face à l'actant. Il viendra à Barbirey avec cet imaginaire qu'il adaptera aux configurations que proposent les jardins.

obesson   Théâtre, création
Les p’tites maisons, récits de rêves mise en espace Olivier Besson
Jeudi 31 août 21 h
vendredi 1er septembre 22 h 30
samedi 2 septembre 22 h 30
En cas de forte pluie : report dimanche 21 h
Durée : 1 heure 30

avec Didier Barrer, Olivier Besson, France Ducateau, Marc Prin
Coproduction Compagnie l’Ombre des Ailes, entre cour et jardins
     

" Ça se passe à l’intérieur de l’extérieur. Lorsqu’on est dedans, on est dehors. Dans les jardins de Barbirey, on serait même tenté de dire qu’on est plus dehors à l’intérieur qu’à l’extérieur : ce n’est qu’ouverture su les vallées, ce ne sont que passages, de l’eau qui coule, des vents qui soufflent, des pollens qui chatouillent, des bestioles qui bourdonnent, chantonnent, … Comme un ventre secret/ouvert, intime/public. Un coin pour rêver.
- Et si on faisait une cabane proposa tout à coup Isabelle ?
- Une cabane de jardin ?
- Ben oui, une cabane de Robinson, une cabane pour jouer au papa et à la maman, une cabane pour dormir, pour rigoler, pour ranger les outils, pour regarder le ciel, pour se cacher et parler de quand on sera grand. "

 


charmatz
Images
  Danse, adaptation
À bras le corps, chorégraphie de Boris Charmatz et Dimitri Chamblas
vendredi 1er septembre 18 h 30
samedi 2 septembre 18 h 30
En cas de fortes pluies : report le dimanche 3 septembre 18 h 30
Durée : 40 minutes
avec Boris Charmatz et Dimitri Chamblas ; lumières, Renaud Lapperousaz ; régie, Yves Gaudin
Production EDNA, Villa Gillet
     

Cette première chorégraphie de Boris Charmatz et Dimitri Chamblas est un travail sur la masse des corps, le poids des êtres, les portés conflictuels, le tout renforcé par un étroit rapport au public qui délimite l'espace de danse. Le rapport au sol est ici essentiel, frontière vers le centre de la terre ; "un même geste, celui par exemple de transporter un corps inerte, geste de base de À bras le corps, peut être ainsi perçu, suivant la nature du sol, le cadre où se donne la pièce, comme un geste violent ou, à l'inverse, comme un geste d'attention à l'autre (…)". L'herbe, la terre et les paysages des jardins de Barbirey devraient tirer cette chorégraphie vers un duo de faunes à portée de main.

 


laborintus   Musique, création
Compositions pour Barbirey, Laborintus
vendredi 1er septembre 21 h 30
En cas de pluie : report samedi 2 septembre 21 heures
Durée : 1 heure 30
œuvres composées et interprétées par Jean-François Cavro et François Roux
Coproduction Laborintus, entre cour et jardin.

Laborintus est un collectif de compositeurs lyonnais (avec à Barbirey Jean-François Cavro et François Roux). Ils composeront une œuvre réalisée à partir d'enregistrements de sons effectués dans les jardins de Barbirey au cours d'un premier séjour en juillet. Lors du concert, les auditeurs seront progressivement transportés de l'univers sonore du jardin vers celui de la composition de Laborintus, opérant ainsi, par cette relecture, une transfiguration des lieux. Ils utilisent du matériel électronique qui leur permettra de sonoriser l'ensemble du jardin.

 


smasson   Théâtre - lecture publique, création
Le grand rendez-vous, Sabine Masson,
Samedi 2 septembre 17 h
Dimanche 3 septembre 19 h 30
en cas de fortes pluies, repli en salle
Durée : 1 heure
avec Frédérique Moreau, Sylvain Dumoux, Jean-Marc Niquay, Claudine Tremblay.

Le dernier couple de l'humanité sera le premier d'une nouvelle ère. Sur cette idée simple, Sabine Masson nous conte les premiers dialogues et convoque Prométhée et Pandore pour veiller cette renaissance. " Si certains disent “ils ont changé de Dieu pour qu’on reste à genoux” (Richard Desjardins), espérons cette fois que les Dieux eux même s’agenouillent qu’enfin nous puissions desormais vivre debout. "

 


samakh   Performance, création
A l'orée du bois, Érik Samakh
Samedi 2 septembre 21 h 30, à la tombée du jour
Maintenu en cas de fortes pluies
Durée : 1 heure
     

Érik Samakh est un plasticien dont le matériau principal est la nature. Si l’électronique et l’informatique joue un rôle important dans la plupart de ses œuvres, ce ne fut pas le cas à Barbirey, en 1997, lorsqu’il a réalisé, pièce d’eau, un étang recouvert d'une structure en bambou destinée à accueillir des grenouilles. dans le cadre du programme des artistes dans le jardin de Grand Public
"Le jardin est une clairière dessinée par l'homme pour y organiser ses plaisirs. Mais l'inspiration initiale vient de la forêt.
Le protagoniste vient des bois et pénètre dans le jardin. Comme s'il avait cueilli les insectes lumineux de ces bois (fées ou lucioles, étoiles tombées du ciel), il les ramène Ne dit-on pas que les étoiles, en tombant sur la terre, se transforment en grenouilles.
Une fois “habitée” et cette cérémonie terminée, la structure de bambou pourra être démontée ou de toute façon se laissera mourir.
L’étang perdra alors sa dernière peau pour prendre son aspect adulte et continuer sans artifice son cycle naturel."

 


La kermesse des 26000   Fête, création
La kermesse des 26000, conception éphémère 26000 couverts
Dimanche 3 septembre 15 h
Maintenu en cas de fortes pluies
Durée : le temps de vous amuser
Coproduction 26000 couverts, entre cour et jardins
     
Le jardin comme lieu de fête : la compagnie 26000 couverts invite qui veut s’amuser, à une véritable kermesse. Des stands, pour la plupart spécialement créés pour Barbirey avec force générosité, un (beau) brin de bricolage, beaucoup d’imagination et des ustensiles ménagers, proposeront des défis improbables aux aventuriers du dimanche après-midi. C’est une occasion pour les 26000 d’inviter amis et artistes, transformant ainsi la cour du château en un vaste lieu de propositions fantasques. Nombreux lots à consommer sur place.
2600 couverts ont créé en mai 2000 les tournées Fournel, bientôt dans votre région.