Imprimer

Lauréats concours

ÉvènementEvénement récurrent

Titre:
Lauréats concours école des Beaux Arts
Date:
Mar, 8. juillet 2008, 08:00 h - Mer, 30. juillet 2008, 18:00 h
Lieu:
Dijon,
Catégorie:
Arts plastiques
Créé par:
Administrator

Description

Sophie Pelisset, Damien Fenard, Emmanuelle Ly

Lauréats du concours Ecole des Beaux Arts


Nous continuons cette année notre collaboration Robert Milin, présent lors des deux dernières éditions, avec un concours
mis en place à l’école des Beaux Arts où il est enseignant.
L’inauguration de cette première étape a eu lieu le 10 juin 08, et l’exposition sera visible jusqu’au 4 juillet.
Trois étudiants ont été sélectionnés et seront exposés tout l’été. Ce projet est mené en commune avec le festival Dièse mis
en place par la ville de Dijon et l’Ecole nationale des Beaux Arts de Dijon.

Texte annonçant le concours aux étudiants :

Projet d’installation d’oeuvres d’étudiants
« hors les murs » Jardin de l’Arquebuse
Dijon
Première exposition (7 artistes) du 10 juin au 4 juillet

Exposition des lauréats du 8 juillet au 30 août

 Objectifs généraux

- Offrir aux étudiants de la 2ème à la 5ème année de l’école la possibilité de se confronter, annuellement, à l’espace public des jardins.
- Donner à la population dijonnaise l’occasion de mieux découvrir les oeuvres en devenir des étudiants de l’école.
- S’attacher les concours et mettre en évidence les compétences de trois partenaires dans les domaines de l’art, de l’espace public et des
jardins.
- Créer un mouvement annuel, d’enseignants et d’invités chargés de motiver et de conseiller les étudiants.

 

 Concept 2008

Une grande liberté sera laissée aux étudiants d’intervenir en volume (art et design) à partir du cadre suivant :
Penser moins l’espace du jardin comme un lieu de nature et plus comme un espace de vie sociale.
Interroger les passages, les abris, les objets existants les personnes qui se déplacent, qui séjournent, qui y travaillent. Penser aux outils et
accessoires utilisés.

 

Equipe pédagogique et invités

Enseignants de l’ENSA, coordonnateurs du projet en 2008: Robert Milin, artiste et Jean Pierre Tixier designer (Avec le concours des autres enseignants volontaires de l’école.)
Invités en conférence : Gaétane Lamarche-Vadel, philosophe et enseignante à L’ENSA, Régis Perray, artiste, Frédéric Bonnemaison curateur et d’autres invités…
Invités en workshop pour le projet Hors Les Murs : Patricia Ferrara chorégraphe et Hervé Le Nost artiste-plasticien.

 

Modalités premières

Les étudiants bénéficieront de cours, de conférences, de suivi en ateliers, de workshops d’invités leur permettant de réfléchir à leur projet et de l’enrichir
30 étudiants maximum seront sélectionnés sur projet par un jury de l’école, des partenaires et d’invités
Le dépôt des avant-projets se fera au plus tard le 12 décembre de l’année 2007 (présentation d’une note écrite d’intention avec
maquette graphique, photographique…)
L’annonce des projets retenus se fera le 18 janvier (jury le 16 janvier)
Le montage et l’installation des oeuvres se fera sur 3 jours aux dates suivantes: 21, 22, 23 avril
Le vernissage aura lieu le 25 avril
La durée de la manifestation aura lieu du 1er mai au 18 mai 20
Le démontage aura lieu à partir du 19 mai et jusqu’au 21 mai

 

Modalités secondes

Le jury décidera, en outre, après le vernissage du mois de juin, d’exposer trois de ces projets lors des festivals Dièse et Entre
Cour et Jardins en juillet et août.

 

 

Les lauréats :

 Sophie Pelisset

 « L’espace du jardin et ses limites »

Sophie Pélisset, étudiante en troisième année de l’option design, aborde dans cette installation la volonté de l’homme d’organiser et de maîtriser son environnement. Le jardin de l’Arquebuse est façonné selon l’esprit des jardins à la française. Les lignes tracées sur le plan régissent l’ordre des espaces et deviennent ensuite des limites matérielles. Son travail se fonde sur le déplacement: du plan au lieu, de la ligne au volume, jouant de nouvelles directions, de décalages de configurations autres. Les structures métalliques qu’elle installe sont des sculptures
d’espace venant contrarier la déambulation du corps, signalant le licite et le prohibé. Pélisset propose ici, une direction
aléatoire pour le parcours du promeneur.

 Damien Fenard

 « Relevé idenditaire »

Le jardin de l’Arquebuse est apparu à Damien Fenard, étudiant en troisième année de l’option design, comme un «espace dicté et un espace maîtrisé ». Saturé par une multitude de panneaux informatifs, ce jardin génère, selon Fenard, un poids culturel, d’ailleurs revendiqué comme espace scientifique et botanique. Dans cette situation Fenard a appréhendé la plante sur le mode d’un « objet », reniant sa nature même. Cette situation a conduit l’auteur, selon son expression : « à rétablir une justice décente ». Pour cette raison il a décidé de « mettre sur un pied d’égalité l’homme et la plante ». Son travail, présenté aux trois entrées du parc, adopte une approche typologique du public fréquentant le jardin. Il nous renvoie, non sans humour, s’agissant de nos congénères humains, à la perception de l’entomologiste.

 Emmanuelle Ly

 « Ma collection d’amoureux »

Le travail d’Emmanuelle Ly, étudiante en deuxième année -option art - s’empare d’une problématique de transformation
du langage et des mots par le biais d’une épigraphie dédiée aux amoureux fréquentant le Jardin.
Roland Barthes voyait la vérité de l’écriture dans la main qui appuie et dans « le corps qui bat ». Dans la proposition de Ly, une inscription mécaniste, pose in situ, la trace des mots comme celle des corps amoureux. L'endroit choisi est un espace où souvent les couples viennent s'asseoir. Ly commente ainsi son travail. « Pour retranscrire plastiquement les unions amoureuses, fusionnelles, j’ai rebaptisé mes amoureux en créant une nouvelle harmonie lexicale.»

 


Lieu

Localisation:
Jardin des sciences de l’Arquebuse
Rue :
1, Avenue Albert 1er
Code postal:
21000
Localité/Ville:
Dijon
Pays:
France