Accueil des classes aux jardins de Barbirey sur Ouche :

 

Une journée au jardin


Chaque printemps, l’accueil des classes aux jardins de Barbirey sur Ouche permet à de nombreux enfants de vivre une journée particulière dans un site remarquable. Voici quelques images d'accueils des années passées.
La qualité et la variété de ce « jardin de paysages » ouvert sur la vallée de l’Ouche en font un lieu privilégié pour sensibiliser les élèves à l’art des jardins et à l’environnement naturel.

Voir - sentir - toucher - entendre - créer au jardin, c’est le programme mis en place par la plasticienne Marie-Ange Naltet et l’association Entre Cour et jardins.


Ces journées aux jardins combinent une promenade basée sur l’approche sensorielle des lieux et des ateliers d’expressions artistiques
Emprunter les chemins du potager, se faufiler dans les passages cachés des lisières, surgir à découvert dans les prairies herbeuses, suivre les sentiers qui mènent à travers bois jusqu’à la carrière donnent un coté ludique à la visite. Cette promenade est ponctuée de petits « gestes artistiques » donnant aux enfants des possibilités de s’investir dans leur découverte des différentes ambiances du jardin :
- le potager riche en saveurs, en sensations tactiles et en senteurs,
- les étangs pour contempler les reflets des grands arbres,
- la rivière pour écouter les sons de l’eau,
- le verger et sa rocaille,
- la grotte-carrière au fond du bois.

La présence d’oeuvres d’artistes contemporains permet d’enrichir l’approche paysagère et d’appréhender l’aspect esthétique du jardin. Ces démarches artistiques ont contribué pleinement à la restauration de ce parc à l’anglaise du XIXème siècle et leur présence participe à la compréhension et à la poésie des lieux.
En 1997, ERIC SAMAKH installa « Pièce d’eau », sorte d’auditorium écologique, en implantant une grande structure de bambous au-dessus d’un étang pour protéger les grenouilles de leurs prédateurs. La structure, oeuvre éphémère, a disparu mais l’étang et ses habitants sont bien là.
En 1998, l’artiste JACQUES VIEILLE installa «Bancs publics », cinq bancs-sculptures offrant un repos contemplatif aux promeneurs et des points de vue sur le parc.

C’est dans ce contexte artistique que des ateliers d’activités plastiques sont proposés aux enfants. Des installations éphémères sont réalisées avec des matériaux naturels dans les différents endroits du parc selon le thème choisi par les enseignants Il s’agit de mise en place de dispositifs visuels, tactiles ou sonores qui aident à percevoir les composantes du jardin (l’eau, le végétal, le minéral, l’ombre et la lumière, les fabriques) :
- bâtons de senteur avec les plantes aromatiques du potager,
- viseurs pour observer les différentes vues
- installations au fil de la rivière,
- réalisation d’objets flottants sur l’étang,
- dispositifs d’éléments sonores à la carrière,
- petites mises en scène, cheminements et rythme de la marche,
- réalisations de jardins éphémères, jardins miniatures en argile


Faire vivre à ces enfants une relation privilégiée à la nature, voilà l’objectif de ce projet financé par le Conseil Régional et la ville de Dijon.


Tarif par journée : 9,50 euros par enfant

 Soit 2,50 euros pour l’entrée aux jardins
        7,00 euros pour la visite sensorielle des jardins et  les activités
 

Pique-nique sur place, salle chauffée prévue en cas d’intempérie

Possibilités d’accueil dans deux autres jardins remarquables : le jardin botanique de l’Arquebuse et le jardin du château d’Arcelot.


demande d'inscription

plus d'info : Courriel à Marie-Ange Naltet